Une nuit sur le front de Mossoul (Portfolio)

 

00
©Matteo Maillard

Non loin du village abandonné de Teleskof dans le nord-est de l’Irak, un poste avancé des Peshmerga kurdes lutte contre la rudesse de l’hiver irakien et la détermination suicidaire des djihadistes. La nuit, les combattants de Daesh lancent régulièrement leurs 4×4 chargés d’explosifs contre les positions défensives kurdes pour tenter de forcer le front. Mais les Peshmerga tiennent bons, bien aidés par les frappes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis et la France. Lire la suite « Une nuit sur le front de Mossoul (Portfolio) »

Manifestation lycéenne « contre les violences policières » (Portfolio)

Une lycéenne escalade les poubelles pour déposer une pancarte en hommage à Rémi Fraisse sur la porte du lycée Hélène Boucher.
Une lycéenne escalade les poubelles pour déposer une pancarte en hommage à Rémi Fraisse sur la porte du lycée Hélène Boucher.

« Nous sommes tous des Rémi Fraisse ». Jeudi à Paris, dès 5h30 du matin, les lycéens de plus d’une vingtaine d’établissements ont bloqué l’accès aux salles de classe pour manifester en hommage au jeune homme tué par l’explosion d’une grenade défensive à Sivens. Le mouvement a mobilisé près de 4 000 étudiants. Le cortège a défilé de la Place de la Nation à la Place d’Italie pour dénoncer les violences policières. Lire la suite « Manifestation lycéenne « contre les violences policières » (Portfolio) »

Visages de Nuers (Portfolio)

IMG_3096-copie1
Un vieil homme d’origine Nuer à Tomping, un camp de l’ONU à Djouba ©Matteo Maillard

Des scarifications en cercles concentriques cernent la tête et surlignent le regard. Ce sont les Gaar, les marques rituelles que les jeunes Nuers reçoivent au front pour célébrer leur entrée dans la vie d’adulte. On incise la peau avec un rasoir, puis on panse les plaies avec une solution qui facilite l’inflammation des tissus afin de conserver les cicatrices. Lire la suite « Visages de Nuers (Portfolio) »

« A Tomping, on vit dans la boue et le souvenir des morts » (Reportage photo)

IMG_3057

Ce fut d’abord l’écho lointain de coups de feu dans la nuit. Puis les cris et les salves se rapprochèrent des habitations de Mangaten et Gutele, quartiers à majorité Nuer de Djouba, capitale du Soudan du Sud. « Les soldats du président Salva Kiir pénétraient dans les maisons et fusillaient des familles entières. Ils enlevaient des gens dans les rues. On les retrouvait quelques jours plus tard dans des fosses communes creusées à la hâte. » Lire la suite « « A Tomping, on vit dans la boue et le souvenir des morts » (Reportage photo) »

Comprendre le conflit au Soudan du Sud en 10 étapes clés

La crise qui sévit depuis près de six mois au Soudan du Sud a causé des milliers de morts et plus d’un million de déplacés. Au départ de cette guerre, une lutte personnelle et politique entre deux hommes : Salva Kiir président du pays et du SPLM (mouvement de guérilla indépendantiste devenu parti majoritaire) et Riek Machar ancien vice-président du gouvernement et du parti, désormais à la tête de la rébellion. Le conflit, s’apparentant d’abord à une lutte de pouvoir, a rapidement migré vers une guerre ethnique enflammant toutes les régions du pays entre Dinka (ethnie de Salva Kiir) et Nuer (ethnie de Riek Machar).

Riek Machar (gauche) et Salva Kiir (droite) lors d'un rally en octobre 2010
Riek Machar (à gauche) et Salva Kiir (à droite) lors d’un rally en octobre 2010

Lire la suite « Comprendre le conflit au Soudan du Sud en 10 étapes clés »

Soudan du Sud : « la crise est partie pour durer »

C’est une de ces guerres oubliées. Et pourtant, depuis plusieurs mois, le Soudan du Sud est à feu et à sang. Il y a plus d’un million de personnes déplacées et 250’000 réfugiés surtout en Ouganda et en Ethiopie. Bruno Jochum, directeur général de MSF Suisse dénonce l’inaction des Nations unies qui freine l’aide humanitaire sur place. Extrait.

IMG_3926
Mission MSF au Soudan du Sud, 2014 © MSF

Lire la suite « Soudan du Sud : « la crise est partie pour durer » »